La voiture et les femmes : astuces pour conduire enceinte !

La voiture et les femmes enceintes ne font pas toujours très bon ménage. Et pour cause, la grossesse rend ce moyen de transport particulièrement inconfortable. Pour autant il est compliqué – pour ne pas dire impossible – d’éviter de prendre le volant ou même de s’installer simplement à la place de passager pendant les 9 mois que durent la grossesse. Voici donc quelques trucs et astuces pour que les femmes enceintes vivent au mieux le temps passer en voiture…

voiture et femmes enceintes, femmes enceintes, voiture, astuces, confort, securiteAvant toute chose, chaque grossesse est différente. Et si certaines femmes enceintes n’ont aucun symptôme de grossesse, pour d’autres dès le 1er jour, leur vie devient une longue période de gueule de bois, comme le dirait si bien Florence Foresti ! Dans mon cas, c’était la deuxième option et je peux vous dire que la voiture, dont j’ai tant de mal à me passer, est rapidement devenue un outil de torture… et un excellent test de confort lors de mes derniers essais auto. A ce titre la Skoda Superb s’en était sortie avec les félicitations du jury : pas une contraction en deux jours de voiture !

Bref, la première règle à suivre dans le chapitre “la voiture et les femmes enceintes” est de surtout écouter son médecin qui en fonction de votre état de santé et de l’évolution du foetus vous déconseillera ou non la voiture. Cependant dans tous les cas, le mieux est de limiter au maximum les déplacements en voiture et de privilégier des trajets courts. Par ailleurs, pour toutes les femmes enceintes, les déplacements loin sont interdit lors du dernier mois de grossesse… sans compter qu’en fin de grossesse, le ventre arrondi de la femme enceinte peut rendre la conduite compliquée. Il est donc souvent judicieux de laisser le volant à son cher et tendre.

La voiture et les femmes enceintes : nos conseils !

  • – Pour commencer il est évidemment fortement déconseillé de passer trop de temps quotidiennement en voiture. A titre d’exemple, dans mon cas, dès le troisième mois, mes multiples heures de voiture ont provoqué de nombreuses contractions et des risques d’un accouchement très largement prématuré. Une situation pour le moins pénible !
  • – Quand vous devez faire de la route, n’oubliez pas de faire une pause tous les 100 km ou toutes les heures et ne roulez pas plus de 3 heures par jour. Ces pauses vous permettent de vous reposer, de vous détendre et de faire circuler le sang dans vos jambes.
  • – Surtout évitez les routes présentant trop de secousses qui pourraient entraîner un relâchement des ligaments et provoquer des contractions. En clair, les pavés, nids de poule et autres fléaux routiers ne sont plus vos amis !
  • – Inutile de préciser que la route lors des journées rouge ou des grosses chaleurs est à proscrire. Perdre son temps dans les bouchons n’est déjà pas très agréable en temps normal mais c’est encore pire enceinte ; surtout quand on sait qu’il n’est pas recommandé de passer trop de temps en voiture. Cependant si vous vous retrouvez bloquée dans les embouteillages, veillez à rester zen au volant.
  • – Quelques petits accessoires peuvent vous changer la vie à bord. Ainsi, n’oubliez jamais votre bouteille d’eau, un petit coussin à vous caler dans le dos pour soulager vos lombaires, une paire de grosses chaussettes pour pouvoir enlever vos chaussures sur les longs trajets et un brumisateur s’il fait très chaud dehors.
  • – La position de votre siège peut également soulager votre ventre en cas de petites contractions. Privilégiez donc davantage une position légèrement allongée plutôt qu’une position trop droite. Par ailleurs, reculez votre siège au maximum pour pouvoir étendre vos jambes qui sont souvent lourdes pendant la grossesse.
  • – Détail qui peut paraitre idiot mais qui est particulièrement important chez la femme enceinte : habillez-vous confortablement !
  • – Et pour finir, assurez-vous que votre dossier de maternité et votre carte de groupe sanguin soit dans la voiture en cas de problème.

La voiture et les femmes enceintes : zoom sur les idées de reçues !

On entend parfois des absurdités sur le sujet de la voiture et les femmes enceintes. Par exemple, ces dernières ne devraient pas porter la ceinture de sécurité jugée trop dangereuse pour le foetus. Comme si foncer droit dans le pare-brise en cas d’accident était beaucoup plus sécurisant pour le bébé ! En réalité, la ceinture de sécurité réduit de 84 % le risque que le fœtus soit tué ou gravement traumatisé en cas de choc. Le secret est simplement de bien placer la ceinture de sécurité pour protéger la mère et l’enfant. Ainsi la sangle ventrale doit bien être placée sous le ventre, le plus bas possible sur l’os du bassin afin d’éviter les chocs sur l’abdomen. L’autre partie doit passer entre les seins.

Autre idées reçues sur la voiture et les femmes enceintes : ces dernières seraient mieux installées à l’arrière pour voyager. Cette fois-ci nous sommes obligées d’approuver. Et bien que durant ma grossesse je ne me suis évidemment jamais assise à l’arrière, force est de constater que ces places sont plus sécurisantes. Les plus prudentes transformeront donc leur homme en chauffeur et s’installeront sur la banquette arrière.

Dernier préjugé, la voiture et les femmes enceintes ne s’entendraient pas pour cause d’airbags. Faux ! Les airbags ne sont absolument pas dangereux pour le foetus et il est inutile de les désactiver quand une femme enceinte s’installe à bord. Au contraire, ils protègent la femme et le bébé. Notez que cette mesure n’est nécessaire que si vous installez le siège-auto d’un nourrisson sur le siège avant de votre voiture.

Je n’ai plus qu’à souhaiter aux femmes enceintes bonne route et bon courage pour les prochains mois. Pour ma part, je suis bien contente d’avoir atteint le bout…

voiture et les femmes 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire