Le Rallye des Princesses : une 20ème édition disputée

Voilà 20 ans que Viviane Zaniroli, et son désormais célèbre Rallye des Princesses, enchantent les amatrices de voitures anciennes. Cette année plus que jamais, le plateau comptait des voitures d’exception, toutes prêtes à rallier Paris à Saint-Tropez en traversant la France par ses plus belles routes.

rallye des princesses, rallye feminin, sport auto, paris, saint tropez, rallye auto, rallye regularite

Ce sont 99 voitures de collection – dont 40% participaient pour la première fois – qui se sont élancées de la place Vendôme à Paris à la place de Lices de Saint-Tropez. Pour cette 20ème édition du Rallye des Princesses Richard Mille, la compétition était particulièrement acharnée. Le parcours était quant à lui magnifique et les princesses venues d’univers et nationalités diverses nous ont prouvé, une fois encore, que la passion ne connait pas de frontières.

Pour cette édition anniversaire du rallye des régularité 100% féminin, les participantes ont dû parcourir quelques 1.600 km réparties en 5 étapes. Entre le samedi 1er juin au jeudi 6 juin 2019, elles sont parties de Paris avant de passer par le Zoo de Beauval, puis Vichy, Aix-les-Bains et enfin Saint-Tropez. Un tracé ambitieux parcouru sous un soleil de plomb !

Nous ne pouvions pas rêver plus belle semaine pour souffler les 20 bougies de ce Rallye des Princesses Richard Mille. La météo juste parfaite, la course indécise jusqu’au bout et puis deux magnifiques lauréates qui incarnent parfaitement l’évolution de cette épreuve au niveau sportif. C’est un rallye par les femmes, pour les femmes et qui n’a plus rien à envier aux épreuves masculines les plus renommées ! » 

Viviane Zaniroli, organisatrice du Rallye des Princesses

Un Rallye des Princesses particulièrement disputé

Dès le premier soir, l’équipage de Carole Gratzmuller et Elisa-Noémie Laurent (Corvette Stingray  n°56 ) prenait la tête du classement. Si elles ont effectivement remportée la compétition, le podium a été indécis jusqu’aux derniers kilomètres préservant le suspens jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est seulement sur la 19ème et dernière épreuve de régularité que l’équipage n°56 s’assurait définitivement sa 1ère place. Seuls 6 points ont finalement séparé les deux premiers équipages. Ainsi, pour Carole Gratzmuller – déjà victorieuse de 4 précédentes éditions duRallye des Princesses – ce nouveau titre a un goût particulier : “C’est sans doute la plus belle de mes 5 victoires sur ce Rallye des Princesses Richard Mille, tant la lutte sportive a été intense.

Quant à la première place du classement des Rookies (entendez première participation) et 26ème place au classement général, on retrouve Séverine Loeb et Denissa Fonjallaz (Porsche 911 S n°70) qui ont été conquises par cette compétition automobile 100% féminine mais surtout 100% sportive :  «Il est clair que nous avions complètement sous-estimé l’aspect sportif de ce rallye. Nous pensions qu’il s’agissait d’une chouette balade entre filles. Mais nous avons très vite dû constater qu’en plus d’une aventure extraordinaire, ce Rallye des Princesses était un redoutable rallye de régularité au plus haut niveau. Ce n’est finalement qu’aujourd’hui, lors de la dernière journée, que nous avons compris qu’il valait mieux débrancher l’appareil qui nous donne la cadence. Il était complètement déréglé et personne n’a été en mesure de nous aider à le remettre en état. Dans ces conditions, c’est même un miracle que nous ayons réussi à terminer à la 26e place comme premières rookies. Il est d’ores et déjà très clair que Denissa et moi reviendrons nettement mieux armées l’année prochaine ! »

Un succès grandissant

En 1999, lorsque Viviane Zaniroli a lancé la première édition du Rallye des Princesses, seuls 18 voitures prennaient le départ dont 50% des équipages mixtes. Cependant seules les femmes pouvaient prendre le volant.

20 ans plus tard, ce sont 99 équipages qui se sont engagés. Et encore, les inscriptions se font de plus en plus tôt. L’organisation se voit même obligé de refuser des équipages. Partis de 18 voitures, le Rallye des Princesses ne connaît aujourd’hui plus de limite à son succès. D’ailleurs, nous ne rêvons maintenant que d’engager un jour notre propre équipage… car finalement c’est bien le Rallye des Princesses qui nous a fait découvrir l’univers passionnant des rallyes auto.

« En créant le Rallye des Princesses en 1999, je suis particulièrement fière et heureuse d’avoir contribué à démontrer que les femmes, elles aussi, aiment la belle automobile ».

Viviane Zaniroli

2 commentaires

  1. ZANIROLI Viviane dit :

    Merci aux Enjoliveuses de nous avoir suivi sur cette belle 20è édition ! Et vive l’uatomoible au féminin !

Laissez un commentaire