Paris : les voies sur berge piétonnes

C’est officiel, le monde ne tourne pas rond ! Depuis quand des voies de circulation réservées jusque là aux automobilistes seraient le royaume des piétons ? Autant vous dire que notre très cher premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ne s’est clairement pas fait de moi une amie en donnant son feu vert – par le biais d’un courrier adressé au maire de Paris Bertrand Delanoë – au projet de piétonnisation des voies sur berges de la rive gauche de la Seine.

Soyons un peu sérieux : est-ce qu’on se sert de son maillot de bain pour descendre des pistes de ski ? Est-ce qu’on saute en parachute avec un parapluie ? Ou bien laisseriez-vous votre coiffeur vous arracher une dent de sagesse ? Non, mais sans blague à chacun sa place et à chaque chose sa fonction ? Il en va de même pour les voies sur berges parisiennes. Je pense que les piétons ont tout de même suffisamment d’endroit où circuler tranquillement à pieds. Entre les parcs, les voies interdites aux voitures les week-ends et occasions spéciales comme “Paris Plage“, ou encore les trottoirs… il ne faut peut-être pas pousser !

On a tous acceptés avec calme l’opération “Paris Plage” qui investit déjà les berges depuis quelques années durant l’été. Certes on peut faire un effort : à cette saison précise Paris s’allège de nombreux automobilistes et l’on peut donc se passer plus facilement de cette “voie rapide”. Mais que va-t-il se passer durant le reste de l’année ? Franchement à ce stade autant jouer franc jeu et faire officiellement de la capitale française une ville piétonne avec péage à l’entrée !

jean-marc ayrault, bertrand delanoé, paris, berge, circulation

Attention, bouchons en vu !

Si comme moi, vous empruntez régulièrement la voie Georges Pompidou, je ne peux que vous conseiller de chercher une alternative à ce trajet car nous serons les victimes directes de ces changements : ” Au printemps 2013, ce sont plus de quatre hectares qui offriront à tous, entre le Musée d’Orsay et le pont de l’Alma, des occasions nouvelles de promenades, d’animations et de loisirs”.

Bonne nouvelle, non ? Les automobilistes de la rive gauche seront ainsi tout simplement bannis entre Orsay et Alma. Je vous laisse visualiser le carnage sur le reste des grands axes parisiens. Quand vous disiez que votre auto était votre deuxième bureau, je pense que là vous allez en comprendre tout le sens : une journée au bureau pour presque autant de temps en voiture dans les bouchons !

Par ailleurs, la rive droite s’offre également un “nouveau visage”  avec l’installation de feux tricolore et évidemment plus de place pour les piétons et diverses animations.

Date fatidique : printemps 2013

Et comble de l’horreur, il ne s’agit pas d’un projet vague comme on a l’habitude d’en voir en politique, celui-ci a même déjà trouvé une date de lancement : au printemps 2013 ! Youpi !

Accordons tout de même une chose à l’équipe du projet : le PS a du goût. Les piétons des quais bas de la rive gauche pourront se promener sur une zone de 2,3 km en plein milieu d’un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco ! Ça vaut bien des kilomètres de bouchons.

paris, berge, bouchon, quai, ayrault, delanoé

17 commentaires

  1. Ingrid dit :

    quelle bonne idée! Un an ne sera pas inutile afin de me préparer psychologiquement à ne disposer de mon mari qu’à partir de 23h.. bon quand est ce qu’on renverse le gouvernement ?

  2. Maria Aigner dit :

    Take us down to Chinatown…

  3. CMK dit :

    Ahahah : super cet article ! Mention spéciale à la dent de sagesse arrachée par un coiffeur !!! Bravo. et je le dis avec d’autant plus de recul que je suis POUR un Paris piéton … ou réservé aux cyclistes que je suis ! Mais oui, vive le péage à l’entrée du centre historique ! On respirera sans doute un tout petit mieux 😉

  4. CMK, je suis ravie que cet article t’ai plu. Prochaine étape : te convertir à la voiture 🙂

  5. Lorraine dit :

    Très bel article!

    Comme il n’y a pas de couloirs de bus réservé sur l’ensemble du trajet entre le musée d’Orsay et l’Alma et comme la circulation va de facto fortement augmenter prendre le bus ne sera pas option intéressante (bloqué dans le trafic)et le vélo encore plus dangereux (pas de pistes cyclables dans le sens Orsay – Alma)!
    Bref une seule solution : retour aux rollers… l’angoisse!

  6. TontonGreg dit :

    Hello!
    Je ne vois pas l’intérêt de ce projet: quand on est sur les quais, à hauteur de la Seine, on ne vois pas les beaux bâtiments qui sont à côté, seulement un grand mur…encore un projet farfelu…
    Ils feraient mieux d’octroyer un budget plus important pour la propreté de la ville et de ses transports en commun!

  7. Louve dit :

    Moi je suis d’accord avec Ingrid pour qu’on renverse le gouvernement.il s’est temps que Delanoé dégage! Je suis contre un parispietons !
    Avec ces conneries je vais doubler monn temps de trajet entre chez moi et le boulot!

  8. Lola dit :

    Perso, je suis agressée par tous ce trucs. Ça en devient dangereux. Les automobilistes sont nerveux, les cyclistes se sentent tous et deviennent imprudents. Et avec ça ces derniers ont le droit de passer au feu rouge, ils ont des piste cyclables en sens interdit. Bref c’et n’importe quoi et dangereux.

  9. Bien entendu, ça engendrera encore quelques centaines de kilomètres de bouchons, donc perte de temps pour les automobilistes, mais aussi pour les livreurs, les entreprises, les entrepreneurs du bâtiment (qui vont répercuter cette perte de temps sur le prix des travaux), mais aussi, augmentation de la pollution à cause des bouchons (une voiture arrêtée moteur en marche pollue plus qu’une voiture qui roule), mais aussi l’enfer pour les riverains à cause de la pollution de l’air et la pollution sonore.

    En effet, les travaux dans Paris ont eu pour effet d’augmenter très largement la pollution (j’ai les documents qui le démontre).

    Parisiens, ça vous plaît ? alors revotez pour les socialistes / verts en 2014

  10. Mathilde dit :

    J’ai vu qu’il y avait déjà trois feu rouge sur les quais. Je suis contre cette idée à la con mais ca me fait mal au cul de dire ça mais ça passe! C’est pas si gênant!

  11. @ ARON Jean-Claude : tout à fait d’accord avec vous ! Cela dit après avoir lu l’article, mon opinion n’était plus tellement secrète. Cela dit vous évoquez des points dont je n’avait même pas parlé. C’est une catastrophe cette future zone piétonne !!!!

    @ Mathilde : je n’ai pas encore pu voir mais je sens qu’il va falloir que je passe tester ces feux. Cependant j’ai quelques doutes concernant l’efficacité de ces derniers !

  12. Barthelemy dit :

    faut que delanoé saute. je veux pas de paris aux piétons. Bien vu Clémence, les routes ca a été fait pour les caisses et pas pour les piétons. Ca m’enerve ca. Les hommes politiques se foutent franchement de notre gueule. et deja le gouvernement de Hollande commence à me casser les pieds en acceptant ce projet. on devrait manifester pour un Paris rendu aux voitures.
    Et aussi l’interdiction des vélos pour passer au feu rouge. J’ai failli m’en prendre un ce matin en partant au boulot avec ces conneries !

  13. de montmarin dit :

    quand et où se mobilise-t-on ? Les paroles c’est bien mais les actes c’est mieux ! Peut-être les Enjo pourraient avoir la bonne idée de fédérer les “contre” . Affaire à suivre, mais il y a tellement à redire que quelquefois on ne sait plus reconnaître les priorités !!!!

  14. anna dit :

    Signez la pétition contre les quais piétons : http://nonalafermeturedesvoiessurberges.com/validation.php

  15. Stef dit :

    Bonjour,
    Je tombe un peu par hasard sur ce blog, suis quelque peu estomaqué. Vous connaissez les transports en commun ?, ou vous préférez passez des heures dans vos bagnoles pour un trajet qui prendrai 15 mn en vélo ou métro ?
    60% des ménages parisiens ne possèdent pas de véhicules. La voiture après avoir colonisé abusément la ville va enfin décliner et laisser un peu de tranquilité aux cyclistes, rollers, piétons, poussettes etc… Félicitons nous plutôt pour cet tendance. Je comprends qu’on puisse utiliser une voiture quand on habite Nogent le Rotrou, je pige moins quand il s’agit de Paname..

    • Les Enjoliveuses enjoliveuses2012 dit :

      dans une société qui va de plus en plus vite, cela devient très compliqué de prendre son temps, de déposer les enfants en vélo ou en métro, car 1- ce n’est pas très pratique, exemple le vélo quand on a deux enfants, selon la météo (pluie, froid, verglas) sans parler des dangers de la route 2- le métro n’est absolument pas attirant ni idéal pour les enfants à moitié écrasés aux heures de pointe 3-on arrive forcément en transpiration au boulot… Marche ou vélo serait l’idéal (pour notre santé et nos fessiers !) mais seulement le jour où la société construite autour de cette mobilité si prisée (et réussie) en Norvège

    • Manu dit :

      merci!.. on pourrait même abuser en élargissant les trottoirs également!

Laissez un commentaire