Opener BlackFly : la voiture volante en passe d’être commercialisée

Si je vous dis “voiture volante”, vous me répondez “sciences-fiction” ! Et pourtant la voiture volante n’est plus un fantasme mais un projet avancé développé depuis plus de 9 ans. Un projet fascinant à mi-chemin entre un drone, un voiture et un hélicoptère qui porte le nom de BlackFly. 

opener, blackfly, opener blackfly, voiture volante, VTOLQuand on pense à l’avenir de l’automobile, on pense à la voiture autonome et la voiture électrique. Pourtant avec l’intensification du trafic sur nos routes, une troisième voie semble possible : celle des airs. Et c’est la start-up canadienne, Opener, qui s’est lancé sur ce gros projet baptisé BlackFly. C’est la première voiture volante qui a déjà dépassé le stade du concept avec une commercialisation prévue dès 2019 aux Etats-Unis.

En revanche, inutile de sauter au plafond en vous imaginant survoler les bouchons des grandes villes françaises. Non seulement, l’Opener BlackFly sera d’abord lancée aux Etats-Unis, mais elle n’aura – en toute logique – le droit de s’envoler qu’en zone rurale. Il va falloir attendre très longtemps avant de voir la législation autoriser se type de vol au-dessus des villes. Si elle l’autorise un jour. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’elle se pilotera sans brevet de pilotage. Seule la licence américaine FAA Private Pilot suffira.

Opener n’est pas la seule entreprise à s’intéresser à la voiture volante. Uber développe en partenariat avec la NASA l’UberAIR et le constructeur slovaque a imaginé l’AeroMobil

L’Opener BlackFly en chiffre

opener, blackfly, opener blackfly, voiture volante, VTOLComme pour n’importe quelle voiture, les performances de l’Opener BlackFly nous intéresse. Et avec plus de 1.400 vols d’essais, le prototype a déjà parcouru environ 20 000 km. Opener a donc des chiffres à nous communiquer, excepté celui de son prix. Voici donc un passage en revue de ce dont est capable ce véhicule à décollage et atterrissage vertical (VTOL) dans les airs. 

Pour ce qui est de voler, l’Opener BlackFly affiche une autonomie de 60 km grâce aux 4 hélices qui ornent ses ailes. Elle respectera bien les limitations de vitesse puisque sa vitesse maximum est de 130 km/h. Elle est extrêmement légère puisque elle pèse seulement 150 kg à vide. Et détaille important, la voiture est capable d’atterrir sur n’importe quelle surface (bitume, neige, herbe, sable et même eau) verticalement. Notez que cet ovni est écologique puisque la BlackFly est rechargeable grâce à des panneaux solaire.

 

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire