La fille de Paul Walker attaque Porsche en justice !

On ne pensait plus entendre parler du triste accident de voiture qui a coûté la vie à Paul Walker – star de la Saga Fast & Furious – et à son ami Roger Rodas qui pilotait une Porsche Carrera GT. Pourtant, l’histoire refait surface avec l’action menée en justice par la fille de l’acteur, Meadow Rain Walker, contre Porsche. Une attaque que le constructeur allemand semble trouver parfaitement injustifiée…

Paul walker, Meadow Rain walker, porsche, justice, proces, mort, walkerComme nous l’avons déjà dit, nous sommes toujours attristés quand quelqu’un est blessé dans un véhicule Porsche, mais nous croyons les rapports des autorités. Dans cette affaire elles établissent clairement que ce tragique accident résulte d’une conduite imprudente et d’une vitesse excessive” a expliqué le constructeur allemand dans un communiqué de presse destiné à répondre à Meadow Rain Walker, la fille du défunt Paul Walker. Cette dernière qui attaque Porsche en justice près de 2 ans après la mort de son père, estime le constructeur responsable de cet accident… un avis qui ne semble pas être partagé de tous !

Ainsi la jeune femme de 16 ans et ses avocats ont monté un dossier à charge contre Porsche expliquant que si la Carrera GT à bord de laquelle était son père, Paul Walker, avait eu les équipements de sécurité nécessaires l’issue de l’accident aurait certainement été différente. Selon la fille de l’acteur américain, entre les portières de la Carrera GT «qui manquent de solidité par rapport à celles des autres véhicules vendus sur le marché» et les ceintures de la voiture qui étaient «défectueuses» empêchant Paul Walker de sortir de la voiture en feu, Meadow Rain Walker ne semble avoir aucun doute sur la responsabilité du constructeur. D’autant plus que selon Meadow Rain Walker la voiture roulait entre 100 et 115 km/h, et non pas 150 km/h comme l’indiquait les enquêteurs.

Un accident lié à la vitesse et à un mauvais entretien de la Porsche Carrera GT

Le son de cloche est très différent du côté du constructeur allemand, soutenu par l’analyse des enquêteurs qui parle d’une Porsche Carrera GT modifiée, mal entretenue et en excès de vitesse.

Pour mémoire, l’enquête avec conclu à accident causé par une vitesse excessive, 149 km/h au lieu des 72 km/h, les pneus n’auraient pas été changés en 9 ans alors que selon le carnet d’entretien de la Carrera GT il serait conseillé de les changer au moins tous les 4 ans, sans compter que selon Porsche Cars North America il y aurait “des preuves selon lesquelles le véhicule a été modifié et n’a pas été entretenu convenablement“.

Rendez-vous donc devant les tribunaux pour la suite des événements puisque selon l’avocat de Medaow Rain Walker «la conclusion, c’est que la Porsche Carrera est une voiture dangereuse [et] sa place n’est pas sur les routes. Paul Walkler et son ami Roger Rodas devraient encore être parmi nous». Un avis d’ailleurs tout à fait partager avec la femme de ce dernier puisqu’elle a déjà porté plainte contre le constructeur.

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire