La voiture d’Intisar : portrait d’une femme moderne au Yémen

Le week-end arrive doucement et nous avons bien compris qu’en ce moment nous ne pouvions pas vraiment parier sur le temps. Du coup, pour ma part, je mise sur ma couette et une bonne bande-dessinée où la voiture devient le symbole de la lutte d’une femme dans un monde fait par et pour les hommes. Je vous parle de “La voiture d’Intisar : portrait d’une femme moderne au Yémen” de Pedro Riera…

Après un an passé au Yémen l’auteur, Pedro Riera, est rentré chez lui avec de nombreuses anecdotes sur la vie des femmes yéménites. Il a rencontré 4 femmes, dont 2 en secret, et a réalisé 30 interviews destinées à alimenter son ouvrage : ” Les femmes doivent se battre pour tout, du coup, elles ont des personnalités très fortes, très intéressantes, et très différentes des femmes espagnoles ou françaises» explique l’auteur.

voiture d'Intisar, yémen, femme, voiture de femme, BD, lutte, espérance, Corolla 84Et c’est ainsi qu’est née, Intisar, le personnage principal de cette bande-dessinée illustrée par Nacho Casanova qui sortira en librairie le 19 février prochain. Le format de ce récit avec le coup de crayon léger du dessinateur espagnole nous permet donc d’aborder le sujet sérieux de la situation de la femme yéménite avec un peu de distance.

Une voiture porteuse d’espérance et de liberté

À 6 ans, Intisar comprend que les garçons peuvent faire beaucoup plus de choses qu’elle et cette contestation ne lui plaît pas du tout. C’est pourquoi elle décide d’avoir la même liberté qu’eux, et décide après réflexion de parler, de marcher et de faire tout comme un garçon. Sa stratégie est payante et fonctionne jusqu’à la puberté !

A 27 ans, on retrouve Intisar à Sanaa au volant de sa Corolla 84. Sautant sur la moindre occasion de gagner un espace de liberté, elle ne s’effondre jamais et se relève après chaque coup dur. C’est ainsi en voiture, écoutant de la musique, qu’Intisar nous fait partager ses réflexions et raconte des moments de sa vie. Histoires surprenantes, drôles, émouvantes, parfois dramatiques, cette BD nous permet de comprendre ce qu’est la vie de ces femmes qui contrairement à l’impression que nous avons chez nous, ne sont pas des femmes soumises mais des femmes pleine d’espérance prêtes ou non à lutter pour gagner un peu de liberté dont l’un des symbole est la voiture. Souvenez-vous de Manal Al-sharif, une militante pour les droits de la femme, qui est allée en prison pour avoir pris le volant alors que les femmes ne sont pas autorisées à conduire en Arabie Saoudite.

voiture d’intisar, voiture d’intisar, voiture d’intisar, voiture d’intisar

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire