Karl Lagerfeld : l’homme qui a invité la mode dans l’automobile

Le 19 février 2019, le monde apprenait le décès de l’emblématique couturier allemand, Karl Lagerfeld. Celui qui a toujours gardé le mystère sur son année de naissance, aura marqué l’univers de la mode, mais aussi celui de l’automobile…

Probablement né le 10 septembre 1933 à Hambourg, Karl Otto Lagerfeldt (de son vrai nom) était un artiste qui ne se fixait pas de limite. Si nous le connaissons principalement à la direction artistique de la maison Chanel, il a également excellé dans la photo et n’a pas hésiter à apporter un peu de mode dans le milieu automobile.

Et pour cause, le grand couturier n’était certes pas un conducteur hors pair, mais il n’en était pas moins un véritable amateur de belles mécaniques. Il a ainsi collaborer avec plusieurs constructeurs et s’est constituer un joli garage ! A 21 ans, il s’offre sa première Bentley. Egalement amateur de BMW, Karl Lagerfeld a possédé une série 7 E32 et une 750iL E38. Homme de luxe, il ne boudera ni les Rolls Royce, ni les Hummer ultra musclés…

Karl Lagerfeld défend le gilet jaune

En 2008, le gilet jaune devient obligatoire dans nos voitures. Et si Karl Lagerfeld est un amateur du beau, il n’hésite pas à s’engager pour la sécurité routière en soutenant ce nouveau vêtement : “C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie”.

Une campagne de prévention qui s’apparente à un coup de génie ! Associer le célèbre esthète à un accessoire particulièrement moche est parfaitement décalé et incroyablement efficace. Tout le monde connait l’affiche du couturier vêtu de son gilet rétro-fléchissant. En fond, son véhicule en panne et sa citation sans violence, simple et très vraie, donnent le juste ton  ! D’ailleurs, la campagne est récompensée d’un Grand Prix de la publicité.

Photographe pour les plus prestigieux shooting auto

Calendrier Pirelli

pirelli, calendrier pirelli, the cal, Karl Lagerfeld, mannequinLe Calendrier Pirelli est devenu depuis des années une institution. Seuls les mannequins, acteurs et photographes de renom participent au “Cal“. Et c’est Karl Lagerfeld, que la marque de pneumatique a appelé pour son édition de 2011. L’homme prend la direction artistique du calendrier et choisira comme thème la mythologie grecque : “J’adore les déesses car elles étaient les premières femmes libérées, qui avaient droit à tout. Les divinités et les muses sont féministes !“.

Opel Corsa

Le célèbre couturier allemand, Karl Lagerfeld, a également apporté sa touche artistique et décalé au-delà de l’automobile de luxe. Il nous a ainsi tous surpris en mettant en scène sa célèbre chatte birmane, Choupette, au sein du calendrier Opel Corsa 2015. L’idée est loufoque mais tellement logique quand on y pense. Le couturier a fait de son animal de compagnie, sa muse, son héritière et a développé pour elle, des réseaux sociaux extrêmement suivis. 

L’élégance du couturier au service de Volkswagen

En 2010, Karl Lagerfeld devient l’égérie des séries spéciales “STYLE” de Volkswagen. Le constructeur allemand met le caractère emblématique, le snobisme à la parisienne et l’oeil d’esthète du couturier au service de ses Polo et Golf.

Ainsi, dans un spot publicitaire (ci-dessous), on retrouve l’artiste – appareil photo à la main – s’extasier devant les silhouettes élégantes des deux voitures. Pour le photographe, aucun doute possible, ce raffinement est forcément française. Quelle n’est pas sa surprise quand son assistante lui explique qu’il s’agit d’allemandes ! Un petit trait d’humour qui fonctionne toujours…

Rolls-Royce en 2012

En 2012, c’est vers Rolls-Royce que se tourne le créateur. Une fois n’est pas coutume et ce sont ses talents de photographe qui sont sollicités par le constructeur de voiture de luxe. Son oeil de couturier montre la voiture sous un angle différent en insistant sur les formes, les tissus et les différents détails. D’ailleurs on ne s’y trompe pas, l’exposition réalisée à partir de des clichés de l’artiste, à Goodwood, chez Rolls-Royce, s’intitule “Une vue différente“.

Pour info : Karl Lagerfeld faisait partie du club très fermé des propriétaires de Rolls-Royce avec son Phantom Drophead Coupé.

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire