Frédéric Cuvillier : pour le périphérique à 70 km/h !

Ca y est le grand jour est arrivé : à partir d’aujourd’hui le périphérique parisien n’est plus limité à 80 km/h mais à 70 km/h ! Alors, si évidemment il ne s’agit pas d’une bonne nouvelle puisque les rares moments où cet axe rapide nous faisait réellement gagner du temps vont désormais disparaitre, ce n’est pas la peine non plus de gaspiller notre énergie en énervement. Quoiqu’il en soit durant la majorité de la journée, le périphérique était embouteillé et ne permettait pas de rouler à plus de 30 km/h à cause des bouchons. Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, défend donc cette nouvelle mesure…

Frédéric Cuvillier, ministre des transports, périphérique, 70 km/h, paris, limitation vitesseC’est à partir d’aujourd’hui, vendredi 10 janvier 2014, que notre très cher boulevard périphérique parisien est officiellement limité à 70 km/h ! Une mesure ardemment défendue depuis 2011 par le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Cette dernière, qui a pour but de diminuer la pollution sonore et atmosphérique, est difficile à digérer par les conducteurs parisiens qui se sentent une fois de plus attaqués gratuitement. Pourtant la nouvelle loi ne devrait pas réellement changer la donne puisque cet axe routier très emprunté par les habitants d’Ile-de-France est presque constamment “victime” d’embouteillages.

Cependant, il faudra désormais faire attention le soir quand le périph est fluide aux 16 radars qui rythment les 35 km de la “ceinture de béton”. Une bonne nouvelle tout de même : il n’y aura pas de contrôle de vitesse effectué par la police lors de la première semaine de mise en service. Le gouvernement se la joue grand prince !

 Une mesure multifonction selon Frédéric Cuvillier !

Cet abaissement de la vitesse a plusieurs objectifs comme l’explique le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier : “Nous luttons contre toutes les formes d’accident et nous souhaitons pouvoir apporter plus de régularité dans la circulation” souligne-t-il en précisant à RTL que la fluidification du trafic faisait tomber le nombre d’accidents. Ainsi, selon Frédéric Cuvillier l’abaissement de la vitesse sur le périphérique parisien à 70km/h devrait entraîner une chute spectaculaire de la mortalité, notamment la nuit ! Je ne veux pas avoir l’air de faire fi de toutes mesures de prévention routière mais j’ai l’impression que l’on prend les automobilistes pour des pigeons : le passage de 80km/h à 70 km/h ne change certainement pas la donne en terme d’accident. Autant l’impact écologique de cette diminution de la limitation de vitesse est plausible – encore que les embouteillages sont beaucoup plus polluants qu’une voiture roulant à 80 km/h – mais honnêtement que l’on arrête de nous servir à tout bout de champ l’argument de la sécurité routière. Il serait temps de plancher sur de vraies mesures sécuritaires efficaces !

Par ailleurs, outre les arguments de fluidification du trafic (pertinence à vérifier tout de même ici) et de sécurité routière, Frédéric Cuvillier insiste sur l’objectif principal de cette nouvelle limitation de vitesse sur le périphérique : “Lorsqu’il y a des zones urbaines, des autoroutes urbaines, il y a des problèmes de pollution” or 20% de la pollution de particules fines de la région parisienne est produite par le périphérique. En outre, le but de cette nouvelle limitation de vitesse est également de réduire le bruit pour les 40.000 riverains du boulevard périphérique parisien. Espérons que sur ces deux derniers points évoqués par Frédéric Cuvillier, le changement soit efficace !

2 commentaires

  1. Citoyen dit :

    Pourrait on avoir le bilan après 4 mois sur : la pollution, les accidents, le bruit? Merci d’avance.

Laissez un commentaire