Raid Cap Femina : portrait d’une Team de Choc’

Si tous les esprits sont actuellement tournés vers la Porte de Versailles où se tient le Mondial de l’Auto 2014, de nombreuses aventurières se démènent en ce moment dans le désert marocain à l’occasion de la 4ème édition du Raid Solidaire Cap Femina Aventure. Ce rallye 100% féminin qui se déroule du 2 au 11 octobre, réunit 140 femmes de 3 nationalités (française, canadienne, suisse) qui affrontent à bord de leur 4×4, quad, moto ou buggy les pistes et dunes marocaines. Portrait de deux Suissesses qui souhaitaient dépasser leurs limites tout en œuvrant pour une cause humanitaire.

Si le Raid Cap Femina n’est pas l’unique rallye automobile 100% féminin, il a la particularité d’allier la sportivité à la solidarité. En effet, les 70 équipages en course ne se contentent pas de traverser l’Atlas et le désert marocain : les Cap’Fées et la chanteuse Hélène Ségara – marraine du Cap Femina Aventure 2014 qui a fait le déplacement pour l’occasion – ont également consacré la 3ème après-midi du rallye à la grande Action Solidaire organisée par l’Association Coeur de Gazelles.

Cette dernière, parrainée par Marc-Emmanuel, l’animateur de l’émission Tous Ensemble sur TF1, a invité les Cap’Fées à s’attaquer à la rénovation des bâtiments de l’école d’El Begaa, dans la région de Tafilalet, et à se délester des nombreux dons pour les enfants acheminés jusque là par les différents équipages.

Une Team de Choc’ sportive et solidaire à l’assaut du Raid Cap Femina

raid cap femina, rallye feminin, auto femme, rallye maroc, désert, atlas, maroc, sport auto femme

(source : blog Emilie Tabourin & Clémence Feller)

Ainsi, Emilie et Clémence de la Team de choc’ (team 115) – respectivement 28 ans et 23 ans – sont deux Suissesse en quête d’aventure qui se sont laissées séduire par le Raid Cap Femina, tant par son aspect humanitaire que par la forme de la compétition qui se fait au kilométrage.  Il n’y a donc aucun besoin de vitesse, seule l’orientation peut faire gagner nos deux Cap’Fées, offrant du même coup d’autres atouts à la compétition :  “Nous pouvons prendre notre temps, traverser les villages et aller à la rencontre de la population locale” expliquent-elles au blog Tirendo. Une belle philosophie bien propre à cette aventure…

C’est donc armées d’un Isuzu D-Max pick up que Emilie, assistante administrative et pilote de l’équipage, accompagnée de Clémence sa copilote, physiothérapeute dans la vie, se sont lancées dans cette grande aventure qu’est le Raid Cap Femina. Pour ce premier séjour au Maroc, les deux jeunes femmes ont dû s’entraîner à l’occasion d’un weekend encadré par des professionnels de Cap Femina dans des carrières de sable afin d’apprendre à franchir des dunes ou sortir de situations compliquées comme l’embourbage ou le tractage. Parallèlement à cela la Team de Choc’ s’est entraînées en faisant des parcours à pieds avec boussole et carte afin de contrer leur principale crainte : se perdre et arriver après la tombée de la nuit au bivouac.

Souhaitons donc leur bonne chance pour la fin du Raid Cap Femina…

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire