Voiture présidentielle : Peugeot dévoile les secrets de fabrication du 5008 d’Emmanuel Macron

Contrairement aux précédents présidents de la république, Emmanuel Macron, n’affiche aucune préférence pour un constructeur… à condition que ce dernier soit Français ! Ainsi, on l’a vu en Renault Espace, en DS7 crossback et en Peugeot 5008. Aujourd’hui, c’est le SUV de la marque au lion qui a capté notre attention. Plus précisément, c’est sa transformation pour devenir voiture présidentielle qui nous intéresse…

voiture presidentielle, peugeot, peugeot 5008, centigon, voiture blindee, video, suv, emmanuel macron,Il y a quelques jours, le constructeur français postait sur les réseaux sociaux une vidéo révélant quelques secrets de fabrication du Peugeot 5008 de notre actuel président de la république, Emmanuel Macron. Inutile de préciser que si, d’apparence, le SUV est le même que celui de “monsieur tout le monde”, la voiture présidentielle est en réalité passée entre des mains très particulières pour le rendre présidentiable.

Le principal impératif de la voiture d’un président de la république est évidemment de préserver la sécurité du chef d’Etat. En d’autres termes, le véhicule doit être blindé. Ainsi, avant de mener Emmanuel Macron sur la place de l’Etoile lors des célébrations du 14 juillet 2017, le crossover a dû passer entre les mains expertes de Centigon, une entreprise spécialisée dans le blindage de véhicules. Pratique, puisque l’usine française est située dans les Côtes-d’Armor alors que l’usine PSA où sont assemblés les 5008 se trouve, non loin de là, à Rennes-La Janais dans l’Ille-et-Vilaine.

Peugeot lève le voile sur la 5008 présidentielle

Le 25 mai dernier, la marque au lion a eu l’idée aussi originale que passionnante de diffuser une vidéo dévoilant quelques secrets sur l’adaptation de son 5008 en voiture présidentielle. On y découvre notamment le travail de production de la voiture de série jusqu’à son blindage, sans oublier les modifications pour optimiser le confort des passagers et les petits détails pour transformer l’habitacle en bureau capable d’accueillir les dossiers du Président ! Ainsi le gros défi pour Centigon était de réaliser toutes ces modifications – nécessaires à la sécurité et au confort du Président – sans s’éloigner trop de l’apparence initiale du voiture.

Car pour blinder un véhicule, la seule solution est de le démonter intégralement. Ensuite, il faut assembler une coque en acier résistante aux différentes armes de guerre. La touche finale est évidemment la phase de test pour s’assurer que le 5008 affiche un look impeccable et que son comportement routier est parfait ! Quand on connait l’impact que peut avoir le véhicule du président au niveau international, on comprend que le constructeur français ne souhaite pas bâcler son “véhicule-vitrine”.

 

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire