La stratégie tennistique de Peugeot

Depuis 34 ans, Roland Garros roule en Peugeot. Une vitrine très impactante au niveau international pour la marque française. Mais le constructeur ne se contente pas d’une flotte de véhicules sur les internationaux de France et pousse plus loin sa présence dans le tennis. Nous sommes donc allées à Roland Garros pour rencontrer Isabelle Salas Mendes, la responsable du sponsoring et des partenariats Peugeot. Elle nous en dit un peu plus sur la stratégie tennistique de la marque au lion…

peugeot, 108, roland garros, tennis, partenariat, road to roland garros, zverev, del potro, isabelle salas mendesL’histoire de Peugeot et du tennis c’est une histoire sérieuse. Le constructeur français a choisi son sport ! Les valeurs, l’exigence et la performance nécessaire au tennis sont le reflet parfait des valeurs de la marque. C’est pour cela que Peugeot est partenaire de l’ATP World Tour (Association des joueurs de tennis professionnels), de la FFT (Fédération Française de Tennis), de Roland Garros, mais aussi de certains des plus grands joueurs de tennis mondial. 

Pour commencer, en s’associant à l’ATP World Tour, le constructeur français s’assure d’être présent sur les 33 tournois du circuit masculin pour lequel il fournit une flotte de véhicule. Comme pour Roland Garros, cette dernière est à la disposition de l’organisation et permet de transporter tous les joueurs de leur logement au stade. Ainsi, comme le dit Isabelle Salas Mendes, tous les joueurs roulent en Peugeot ! Mais “Au niveau personnel, la majorité de nos ambassadeurs roulent en 3008. A l’opposé, Alexander Zverev possède un 5008. Les joueurs de tennis adorent les SUV” rajoute la responsable du sponsoring et des partenariats Peugeot.

Peugeot cherche le futur numéro 1 mondial

Le deuxième volet de l’investissement de la marque au lion dans le tennis est évidemment, le choix de sponsorisé certains des plus grands joueurs du monde. 

« Notre objectif est de présenter Peugeot comme une marque internationale et intergénérationnelle. C’est pour cela que l’on a choisi des joueurs de nationalités diverses et d’âges assez différents sachant que l’on met quand même l’accent sur ce que l’on appelle la Next Gen.” explique Isabelle Salas Mendes. Car l’objectif est bel et bien de dénicher et signer le futur numéro 1 mondial !

Et pour les choisir, Peugeot mouille la chemise. La marque cherche elle-même, le joueur incontournable de demain, se renseigne, observe et finalement craque pour des joueurs qui aujourd’hui leur donne raison. « On le fait directement sans passer par des agences spécialisées. On discute énormément avec l’entourage des joueurs, leurs entraîneurs et autres spécialistes de tennis” souligne Isabelle Salas Mendes. Car, choisir le joueur qui portera les couleurs de la marque au lion ne sa fait pas au hasard. Et en effet, la responsable du sponsoring et des partenariats Peugeot nous explique les critères les plus importants à leurs yeux. Tout d’abord, la nationalité du joueur. Inutile d’aller draguer un joueur américain alors que Peugeot n’est pas présent dans le pays. A l’inverse, un joueur comme Alexander Zverev est un choix particulièrement pertinent : “le fait qu’il soit Allemand est très important pour nous car, là-bas, le marché automobile est compliqué pour les constructeurs français”.

Et dernier argument concernant le choix d’un joueur : sa personnalité et son talent. S’il se comporte mal sur un court alors qu’il arbore le logo Peugeot sur son T-Shirt, ça ferait mauvais genre. La marque a besoin de partager les mêmes valeurs que ses joueurs. Et évidemment, il faut qu’il ait un niveau qui lui permette de passer le premier tour. Non seulement, pour qu’il soit visible plus longtemps sur le tournoi mais également pour que la popularité du joueur soit suffisamment importante pour avoir un impact sur ses fans. Surtout si comme Del Potro son contrat avec la marque qui l’habille lui interdit d’afficher ses autres sponsors !

  • Et donc en appliquant tous ces critères, les ambassadeurs de Peugeot sont :
  • Alexander Zverev (le grand espoir allemand de 21 ans, actuellement 3ème au classement ATP)
  • Juan Martin Del Potro (Argentin, 6ème mondial, 29 ans)
  • Pablo Carreno Busta (Espagnol, 11ème mondial, 26 ans)
  • Diego Schwartzman (Argentin, 12ème mondial, 25 ans)
  • Lucas Pouille (Français, 16ème mondial, 24 ans)
  • Fernando Verdasco (Espagnol, 35ème mondial, 34 ans)
  • David Ferrer (Espagnol, 41ème mondial, 36 ans)
  • Gilles Simon (Français, 65ème mondial, 34 ans)
  • Jérémy Chardy (Français, 86ème mondial, 31 ans)
  • – Jamie Murray (Britannique, 11ème au classement ATP en double. Le frère d’Andy Murray à 34 ans)

On remarquera que Novak Djokovic ne fait plus partie de la “Team Peugeot” et que les joueuses sont également absentes. Pour le Serbe, c’est une volonté du joueur de chercher des sponsors plus bio et plus “green”. Pour Peugeot, c’est une volonté de diversifier ses choix. Quant aux femmes, deux raisons expliquent le désintérêt de Peugeot à leurs égards : il n’y a pas vraiment de joueuses qui sortent actuellement leur épingle du jeu. Il est donc difficile de savoir sur qui parier. L’absence de leader sur le circuit WTA (association des joueuses de tennis professionnelles) complique la donne pour les sponsors. Et deuxième raison, Peugeot étant partenaire de l’ATP World Tour, il est compliqué de placer des femmes sur ces tournois masculins. Or l’intérêt est évidemment de pouvoir utiliser l’image des ambassadeurs de la marque le plus possible. Cependant, Peugeot ne ferme pas la porte…. et si je peux me permettre, nous leur conseillerons Caroline Garcia, Française, volontaire et 7ème mondial !

Roland Garros une histoire de tradition dans l’innovation

peugeot, 108, roland garros, tennis, partenariat, road to roland garros, zverev, del potroVoilà 34 ans que Peugeot et Roland Garros roulent ensemble : “C’est le tournoi majeur parmi notre programme lié au tennis. On a renouvelé notre engagement auprès de Roland Garros en 2016 et la question d’arrêter ne se pose pas. » se réjouit Isabelle Salas Mendes. Et à ce titre, Peugeot met à la disposition du grand chelem français, une flotte de 230 véhicules composée de 3008, 5008 et de Traveller. Les joueurs en profitent pour se rendre sur le tournoi et les spectateurs peuvent utiliser les navettes gratuites qui les emmènent aux abords du stade de la porte d’Auteuil. Par ailleurs, la marque au lion sort chaque année une édition spéciale aux couleurs des Internationaux de France. Cette année, seule la Peugeot 108 profite de cette version et l’Argentine profite également de la 308  Roland Garros.

Par ailleurs, Peugeot a eu l’idée novatrice de filmer des interviews détendues et amusantes des plus grands joueurs mondiaux dans les Peugeot qui les acheminent de leur hôtel à Roland Garros. Ce sont des moments qui montrent les joueurs d’un oeil différent et ce, dans une Peugeot. Sachant que cette série baptisée “Road to Roland Garros” cartonne et que c’est une magnifique publicité pour la marque… l’idée a été évidemment récupérée par d’autres constructeurs pour d’autres tournois à l’instar de l’Open d’Australie et Kia. Ainsi Peugeot s’investit toujours plus dans le tennis tout en innovant. Une jolie tradition…

 

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire