F1 : fin de course pour les grid girls

Jusque-là les grid girls faisaient partie intégrante de l’ambiance d’une course de Formule 1. Pourtant, il va falloir revoir nos classiques. Ces jeunes femmes qui féminisaient la grille de départ, sont désormais hors course depuis une décision de la FOM (la société en charge des droits commerciaux de la Formule 1) qui juge désormais ce métier peu approprié à notre société.

L’avis tranché des grid girls 

Les grid girls, quant à elles, assurent aimer leur métier et s’indignent de voir que “les féministes [leur] ont fait perdre [leur] job”. L’une d’entre elles, Rebecca Cooper s’indigne : «L’inévitable est donc arrivé, les grid girls ont été supprimées de la F1. C’est ridicule que des femmes qui affirment se battre pour les droits des femmes disent aux autres ce qu’elles devraient ou non faire. On nous empêche de faire un travail que nous aimons et dont nous sommes fières de faire. Le politiquement correct devient fou ! ». Un avis, pour être honnête, totalement partagé par Les Enjoliveuses. Où est donc la liberté de la femme de choisir quelles où sont ses limites et ses envies ?

Mais si les grid girls faisaient partie du folklore de la F1, il semble qu’elles gênaient les féministes. Pourtant les grid girls ont choisi leur métier, n’y sont pas forcées et ne font rien d’indécent non plus. Certes, les filles sont belles et sexy mais pas dénudées. Elles encadrent de beaux pilotes et approchent des voitures ultra puissantes mais finalement qui y a-t-il de mal à cela ? Les grid girls n’estiment aucunement faire un job dégradant ou inconfortable. Au fin des fins, il n’y a que les féministes qui voient dans les grid girl une image dégradante de la femme. Car ce n’est pas parce que l’on fait ce métier que l’on a rien dans le cerveau et ce n’est pas, non plus, parce que ce job n’est pas indispensable au bon fonctionnement de la Formule 1 qu’il n’est pas un élément d’ambiance fort des courses…

Par quoi seront remplacées les grid girls ?

Exit les grid girls, mais hors de question de casser l’ambiance. Ainsi les nouveaux propriétaires de la F1 veulent que l’avant-course soit une fête. Et à cette fête il y aura des personnalités et divers artistes venus faire le show. Evidemment, les retombées commerciales ne sont jamais très loin dans la tête des businessmen. Et en l’occurrence, dans le cas de la F1, les nouveaux patrons souhaitent davantage mettre en valeur les sponsors et les produits régionaux. On attend de voir, mais pourquoi pas…

Voici quelques autres pistes étudiées par les nouveaux propriétaires, toujours dans l’idée de moderniser le championnat de Formule 1

  • – Le format des week-ends 
  • – Comment favoriser les dépassements 
  • – Un nouveau règlement moteurs
  • .

grid girls, F1, formule 1, liberty media, grille F1, depart F1, fille F1

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire