La Peugeot 208 GTi trop efficace ?

C’est décidément le grand retour des sportives ! Entre l’essai de la Renault Clio 4 RS et celui de la Ford Fiesta ST, c’est la nouvelle Peugeot 208 GTi qui fait l’objet de toutes les attentions. Avec ses 200 ch sous le capot et sa filiation avec la mythique Peugeot 205 GTi, la petite sportive fait déjà parlé d’elle ! Viviane Zaniroli, l’organisatrice du Rallye des Princesses partage avec nous ses premières impressions.

Peugeot 208, 208 GTi, peugeot, 208, sportive, nouveau, citadine, citadine sportive, essaiJ’ai essayé la toute nouvelle Peugeot 208 GTi … Une digne héritière !

Invitée jeudi aux essais presse Peugeot au Mas d’Artigny à Saint-Paul de Vence… endroit idyllique en été, mais où il pleuvait des hallebardes –  au grand désarroi de toute l’équipe Peugeot présente – je peux affirmer que cette féline, tout en sachant s’adapter à l’air du temps, est la digne héritière de la Peugeot 205 GTi qui a si bien marqué son époque !

Une fois assise dans l’habitacle de la Peugeot 208 GTi, j’ai d’abord apprécié la finition cuir, noir surpiqué de rouge, volant gainé cuir, sièges baquets hyper confortables et tableau de bord complet !

Le moteur était bien là lui aussi. L’agressivité de la 205 d’époque laisse ici sur cette sportive moderne, la place au couple, à la souplesse et à la tenue de route digne d’un kart !

Avec les conditions météos que nous avions, il a été très difficile de mettre la Peugeot 208 GTi à la faute sur les terribles petites routes de l’arrière-pays niçois .

200 ch, mais la souplesse d’une familiale en fond de sportive de notre temps, alliant le plaisir de conduire aux économies d’énergie. Cette belle sportive destinée à une clientèle exigeante et active, comme nous Mesdames, est particulièrement envoûtante – Le” Glamour Chic” pourrait-on dire !

Disponible en plusieurs couleurs, j’ai particulièrement aimé la Peugeot 208 GTi en version noir Perla Néro 02 – mais j’ai toujours eu des voitures noires ! Je l’imagine bien avec une belle déco Rallye des Princesses !

Texte de Viviane Zaniroli

8 commentaires

  1. Charlie dit :

    Bonjour,

    Sans parler des fautes de votre article, je ne vois pas en quoi la “finition cuir, noir surpiqué de rouge, volant gainé cuir, sièges baquets hyper confortables et tableau de bord complet” sont un héritage de l’esprit GTI de la 205 ?!

    Autre incohérence, la météo exécrable ne vous a visiblement pas permis de tester les capacités dynamiques du châssis … c’est justement sous la pluie que l’on peut ressentir toute la différence entre une GTI moderne et celle dont elle prétends hériter.

  2. lea dit :

    les sièges ne sont pas baquets mais semi baquets et la conduite de la GTI ne se rapproche pas du tout d’une conduite kart

  3. Béatrice dit :

    Un papier qui n’apporte rien. Sans saveur puis, et surtout, des phrases à pléthores sans sens “un tableau de bord complet”… il y avait le compteur tour de dispo?
    Pour connaitre sa tenue de route et l’angle de direction, il serait intéressant de parler des pneus, non? du poids?

    Les Enjoliveuses devient du cirage de jantes! sans folie, sans caractère! encore moins décalé comme prétendu l’être… déçue.
    Surtout quand on se rend compte que comme pour l’essai de la CLIO RS4, les filles se font conduire par un homme! bref… un paradoxe de futilités inutiles
    Je ne m’attends pas à ce que ce commentaire soit éditée, mais au moins vous l’aurez lu ou pas.

    • Bonjour Béatrice,
      effectivement notre angle est parfoids moins approfondi que celui d’un homme et c’est un peu le but. Nous donnons nos impressions de conduite comme nous les ressentons et non intellectualisées ou comme le voudrait le jargon automobile. Ainsi, selon l’Enjoliveuse qui teste la voiture les arguments changent et ce sont différents détails qui marquent.
      En revanche, je ne vois pas ce qui vous fait dire que nous nous faisons conduire par des hommes lors des essais. D’autant plus quand mon article sur la Clio RS4 est anglé sur ma découverte de la conduite sur circuit ! J’ai bien au contraire beaucoup conduit le CLio RS et je l’ai testée autant en condition de route que sur circuit !
      Quoiqu’il en soit je suis désolée que cet article ne vous ait pas plu. J’espère que vous vous réaventurerez tout même sur notre site pour vous laisser surprendre par un essai qui sera certainement plus à votre goût!
      Bonne journée

    • Hélène dit :

      Bonjour Hélène,

      en lisant un peu les commentaires et le lien vers le forum sur le sujet Clio 4 il y a eu un soucis vidéo ou son sur les moments où Clémence conduisait.

      Mais au delà de ça, dans l’avis elle dit bien qu’elle sait fait plaisir à son volant !

      Après je te rejoints sur un point, cet article sur la 208 GTi est un peu court !

      • Effectivement, il y a eu des petits problèmes de son lorsque que je conduisais sur circuit, mais bien que ça n’apparaisse pas sur la vidéo, j’ai bel et bien conduit la Clio RS et j’ai adoré 🙂 !!!
        Sinon, je vous promets de faire un autre article sur la 208 GTi !

  4. Soph dit :

    Je suis pas d’accord avec les commentaires. Pour moi qui ne m’y connait pas beaucoup en voiture, j’aime la simplicité de cet essai et je m’en fiche de savoir comment marche le chassis !

Laissez un commentaire