Au volant d’une Aston Martin Vanquish !

Le milieu automobile est un univers plein de surprises et de découvertes. Il y a peu de temps, j’ai eu la chance de participer au rallye nocturne des P Zero™ By Night Pirelli France qui avait lieu au Touquet-Paris-Plage au mois de juin dernier… et j’étais au volant d’une Aston Martin Vanquish ! A mes côtés un copilote de choc : le photographe Arnaud Taquet.

Clémence de Bernis, Pirelli, Touquet, rallye, P-zero, Aston martin, Vanquish, arnaud taquet

Les P Zero™ By Night organisés par le manufacturier italien réuni plusieurs fois par an, depuis l’année dernière, de superbes voitures équipées de pneus Pirelli. Ainsi pour cette deuxième édition 2013 et quatrième de son histoire, j’ai eu la chance de m’installer au volant d’une superbe Aston Martin Vanquish ! Il faut dire que la voiture de la marque anglaise de luxe collectionne les arguments et met en éveil nos 5 sens : outre une carrosserie à tomber par terre, un intérieur haut de gamme qui respire le cuir et la qualité, l’Aston Martin Vanquish nous chante également une musique douce et rauque à la fois dès le contact mis… la magie opère tout de suite !

Pour ce rallye de régularité notre Aston Martin Vanquish était donc habillée d’une robe grise et portait dans son habitacle une sellerie cuir rouge que je n’avais jamais vu ailleurs et qui lui confère un caractère unique qui répond tout à fait à mes goûts féminins. Côté confort, rien à dire. Après plusieurs heures de conduite on en redemande et pour un peu on casserait bien notre petite tirelire pour l’adopter définitivement ; malheureusement mes économies sont un peu  faibles pour une telle dame. Et oui l’Aston Martin Vanquish affiche tout de même un prix d’entrée de gamme de 238.000 €. Notez tout de même que le bolide n’est pas seulement un top modèle mais également une sportive avec un moteur V12 6.0 essence de 573 ch, une vitesse maximum de 295 km/h et un 0 à 100 km en seulement 4,1 secondes.

Et en deux mots, les finitions intérieures sont exceptionnelles. Entre une clé à mi-chemin entre l’objet design et le bijou Swarowski, une planche de bord sobre et claire et une commande centrale qui entoure parfaitement le conducteur et le passager, chacun à son espace, et ça j’aime !

L’Aston Martin Vanquish ou la régularité ?

Clémence de Bernis, Pirelli, Touquet, rallye, P-zero, Aston martin, Vanquish, arnaud taquetSi a priori je partais sur ce rallye des P-Zero Pirelli avec d’excellentes armes, à savoir Aston Martin Vanquish et Arnaud Taquet, et que tout portait à croire que je ferais un bon résultat sur le parcours, il n’en a rien été. En effet, quand vous conduisez une fois dans votre vie un bolide telle qu’une Aston Martin Vanquish et son moteur de 573 ch, il est un peu compliqué de résister à le tentation de faire quelques petites accélérations, histoire de voir ce que la belle a dans le ventre et écouter le doux bruit du moteur en plein travail.

Du coup, bien qu’Arnaud m’ait fait suivre dans les grandes lignes le roadbook, il n’en reste pas moins que j’ai davantage fait un essai automobile  qu’un rallye de régularité. En revanche, la soixantaine de GT engagées ont joué le jeu à fond et offrant du même coup aux amateurs de belles mécaniques un magnifique défilé automobile comptant plusieurs Aston Martin, Ferrari, Porsche, Mercedes, Lamborghini, Jaguar, McLaren et autres voitures dignes de nos plus beaux rêves ! Notez que mis à part la Vanquish, les fans de la marque anglaise ont également pu admirer une Aston Martin DB9 Coupé, une Rapide S, V12 Vantage Roadster, une V8 Vantage SP10 roadster et une V8 Vantage SP10 Coupé !

Le podium de la Pirelli PZero By Night

Clémence de Bernis, Pirelli, Touquet, rallye, P-zero, Aston martin, Vanquish, arnaud taquet Si nous avons joué la carte du roadbook sans esprit de compétition, cela n’a donc pas été le cas de nos concurrents. Ainsi pour terminer sur ce superbe Rallye Pirelli, voici le podium du Touquet :

1. Dominique et Patricia Helmreich en Ferrari F430 Scuderia.

2. Jacques et Marc-Florent Duhoo en Mercedes SLS.

3. Mathias Gallepe et Adeline Charpentier en Porsche 911 Carrera 2.7 RS 1973.

Photos : Arnaud Taquet

6 commentaires

  1. casper dit :

    t’as pas des vidéos ? Elle est canon ta caisse !!

  2. CAT dit :

    Et vous avez terminé à quelle place ?
    Super en tout cas que tu ai pu conduire un bijou pareil ! Une vraie James Bond girl !

  3. AS dit :

    Quelle chance d’avoir pue essaie une aston martine. Les sensations ont dus être énorme

Laissez un commentaire